Parlez à un
avocat
spécialisé
7J/7 8h-22h
ou appelez nous au 06 20 41 47 18
* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.

Une nouvelle définition apportée par la chambre criminelle au "viol par surprise"

Publié le : 30/04/2019 30 avril Avril 2019
La définition de "surprise" telle que définie par l'article 222-23 du Code pénal a été étendue par la chambre criminelle au fait d'employer un stratagème de dissimulation de son identité et de ses caractéristiques physiques de façon à surprendre le consentement d'une personne dans le but d'obtenir d'elle un acte sexuel.

En l'espèce, une femme dépose plainte pour viol contre un individu dont elle a fait la connaissance sur internet et qui s'était présenté à elle sous l'identité de X, 37 ans, 1m78, architecte travaillant à Monaco, une photo ayant été ajouté à son profil afin de le représenter.

Une relation amoureuse s'est instaurée par téléphone et la requérante a accepté de se rendre à son domicile, les yeux bandés en vue d'avoir des relations sexuelles.

Attachée pendant l'acte, la requérante n'a pu enlever son bandeau qu'une fois l'acte terminé et a découvert un homme âgé dont le profil ne correspondait pas au profil qui lui avait été présenté.

L'homme de 68 ans résidant à Nice est connu des services de police pour des faits similaires.

Le juge d'instruction a ordonné sa mise en accusation pour viol commis par surprise sur les parties civiles alors mises en contact avec lui par le biais d'internet.

La jursiprudence antérieure avait considéré que le défaut de consentement pouvait résulter d'une tromperie ou d'un acte commis à l'insu des victimes.

Cette dernière fait également état de stratégèmes par lesquels l'auteur abuse de certaines situations.

Cependant la surprise, visant à surprendre le consentement, ne saurait être confondue avec la surprise visant à "tomber des nues" suite à un acte volontaire.

C'est dans la continuité de cette jurisprudence que la décision du juge d'instruction a été infirmée au motif que "la surprise ne peut être assimilée au sentiment d’étonnement ou de stupéfaction des plaignantes lors de la découverte des caractéristiques physiques de leur partenaire".

La Cour d'appel a estimé que les plaignantes victime de monsieur X. se sont rendues d'elles-même chez lui, suivant un scénario qu'il leur avait proposé et qu'elles étaient capapables d'analyser une situation sans altération de leurs facultés, aucune menace ou contrainte n'ayant été exercées contre elles.

La Cour de cassation en vertu de l'article 222-23 du Code pénal a cassé l'arrêt de la cour d'appel en estimant que "l’emploi d’un stratagème destiné à dissimuler l’identité et les caractéristiques physiques de son auteur pour surprendre le consentement d’une personne et obtenir d’elle un acte de pénétration sexuelle constitue la surprise".

Dorénavant, constituent donc un viol par surprise le fait de profiter de l'erreur commise par la victime sur l'identité civile et physique de son partenaire en raison de la mise en place d'un stratagème visant à surprendre son consentement et obtenir de cette dernière un acte de pénétration sexuelle.

Historique

<< < 1 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.